Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 14:03

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS4_geGBYVtRAwQOqdo-2uEN28MllK8YzczNkJdXgjmr5RVXPsvTA

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSG8TF76jWLEETzdapH60Wa9aV4Wt0uIGrvLu0e9O79CG0CGbl6Ow

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTdImg9HPHSoEfdMMKl27kphe147RaunixXtu8JJlGuj9hY-eKu

                                   albert ayler ( 1936-1970) est issu de la petite bourgeoisie noire, dés ses 10 ans il joue avec son père dans une fanfare pour les enterrements et le dimanche à l' église, il écoute de nombreux disques de jazz classique et de bebop.

aprés des cours de musique dans une école privée il participe à un orchestre amateur, son premier travail professionnel est une tournée avec little walter en 1952; à 22 ans son service militaire l' amène en france, en suède et au danemark. il retourne en californie mais son style en gestation heurte ses auditoires, il enregistre son premier disque en suède en 1962, puis l' année suivante l' album " my name is albert ayler", il joue fréquemment et écoute des hôtes de cette région dont don cherry, don byas et dexter gordon. de retour à new york il profite de l' essor du free-jazz, mais ses enregistrements en 1964 ne trouvent pas preneur, en 1966 une longue tournée le conduit en europe ou il rencontre le grand maitre john coltrane, celui-ci est conquis par son art mais meurt peu de temps aprés, d'ailleurs albert ayler assurera la musique de l' enterrement de coltrane.

entre-temps coltrane l' aura intronisé sur le label impulse qui accueille tous les avant-gardistes, en 1969 il tente d' intégrer des musiciens pop ou rock pour pratiquer une fusion, mais sans succés. il disparait en 1970 noyé dans le port de new york.

il est véritablement un artiste maudit, violence du son amplifié par l' utilisation de hanches trés dures et par un jeu physique monopolisant toute la puissance du souffle et de la bouche, vibrato hypertrophié, paroxystique. il ne cherchait nullement la joliesse du son mais l' interprétation plutôt convulsive, il fut raillé par les critiques alors que son art confinait au génie musical, une intégrité musicale absolue reconnue désormais comme le socle d' un jazz ultra novateur.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 12:03

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSA8XAXoZ1kpYrMV6s4I_u9Zn_GqHob0sZlljfUVoYewHa1nhy1

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT3UVotllow-lNZ2lgbESC9k6TWgAqaE6myB7-7deKlGD3daXipKg

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQggJYPz3owLwTn53VdCDtQdRIWVKbUlJJ2Gf9acPqHMsbRc2ssWw

                                      michael galasso (1949-2009) est né en louisiane d' un père violoniste et d' une mère hautboïste, il commence à étuder le violon à 3 ans et fait ses débuts en solo dans un concerto de vivaldi à l' âge de 11 ans.

il est un musicien de formation classique fortement influencé par john cage, le philosophe de la musique dite expérimentale

il est né dans la terre du jazz, du rock et du rythm & blues, auteur pour le cinéma, la danse, le théâtre et concepteur d' installations sonores, il a expérimenté pendant plus de 30 ans sur une synthèse mélodique et rythmique ou ses affinités avec la musique baroque s' entrelacent avec son héritage américain, ainsi qu' avec les traditions iraniennes et le centre de l' asie.

il a commencé sa carrière de compositeur pour robert wilson,metteur en scène et dramaturge d'avant-garde

on lui doit les plus belles musiques notamment de wong kar-wai et de sam gabarski, on lui doit de nombreuses installations sonores, il était surdoué et savait distiller une musique emplie d' un lyrisme certain au charme évocateur.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 09:34

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQDHn3N6Bt2_6W7cdT4j40oLtaFy_bn_0Z-JOX3gPtZgpG7Yv_zlA

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRY1caeWPk-2i-dTTrmUwqFEZBPuoElCSOR1fxjb8zhK0HAn23odg

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRdEjoZrmBufEDXmvxgOPXIpPhqmX0oRcgJgQTacTJ7-c78wr4JoQ

                                    rufus wainwright nait avec la double nationalité américaine et canadienne,  son père est le chanteur london wainwright III et sa mère la chanteuse anna mc garrigle, ses premières années ont baigné dans la musique, classique et music-hall.

il apprend le piano à 6 ans et le maitrise trés vite, il enregistre dés 13 ans une première chanson pour un film, 3 ans plus tard il fait ses premiers pas sur scène comme pianiste accompagnant le groupe de sa mère et de sa tante. il se passionne pour la guitare et commence à composer, il découvre son homosexualité et la revendique fièrement, il fait ses études secondaires et découvre édith piaf, nina simone, judy garland ainsi que les lieder de schubert, la musique classique va l' influencer en termes de composition.

il étudie en dilettante à l' université et continue à composer et se produire dans de petits cafés, en 1998 son père confie une de ses maquettes à  van dyke parks, producteur, musicien et ami de brian wilson ancien collaborateur de brian wilson,le génie du rock à l'état pur revenu de l'enfer

et il signera pour le label dreamworks, son premier album sera acclamé par la critique qui le comparera à  jeff buckley, un song-writer passant de piaf à led zepellin , désormais il multiplie les rencontres et collaborations, il réalise de trés belles reprises comme" la complainte de la butte", il tombe dans la drogue et il faudra attendre l' année 2003 pour le voir réapparaitre, il participera à des duos somptueux avec antony and the johnsons, une voix au timbre si émouvant

il s' installe à berlin en 2005, on voit en lui un héritier entre franck sinatra et giuseppe verdi, il rend un hommage appuyé à judy garland en 2007, il ne laisse personne indifférent car c' est un personnage volontairement lunaire et décalé avec une musique aux accents de cabaret mêlés de classique, ses albums sont magnifiques et régulièrement plébiscités.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:49

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSVwmI4h_UP9MdEKl_x0mN9hLtdVErl7zq32tmMwZk7BMMCKs7g

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS9eP7fBTXsghmHR6N3p1Fetc0pImJVmdTrCy7MFbxDxIg3H5KI

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQm42zTTI76i6C0C-gGUdWFN7cJicHqCXcgQck8vWY7XMNspdkK

                                      robert wilson est né au texas, il déménage à brooklyn en 1963 faisant des études d' architecture, il fonde alors en 1968 une société de la performance expérimentale, avec cette compagnie il crée ses premières oeuvres majeures et commence dés les années 70 sa collaboration fructueuse avec philip glass.

il est surtout connu pour repousser les limites du théâtre, ses oeuvres se distinguent par leur style austère, mouvements trés lents et l' échelle souvent extrême dans l' espace ou le temps. en plus de son travail pour la scène il crée sculptures, dessins et conceptions de mobilier, il a produit des dizaines de portraits en vidéo haute définition sous le nom de portraits "voom".

pour wilson, la langue est l' un des éléments les plus importants du théâtre, il montre l' importance de la langue à travers l' ensemble de ses oeuvres, le mouvement est un autre élément-clé dans son travail, la lumière pour lui revêt un rôle central, il conçoit aussi les accessoires et prend une part active dans leur production, il est un avant-gardiste qui aura été successivement chorégraphe, interprète, peintre, sculpteur, vidéaste, le son et l' éclairage. un grand metteur en scène et dramaturge qui a collaboré avec philip glass mais aussi lou reed, une des dernières icônes du rock, un inspirateur

laurie anderson,artiste expérimentale performe multi-média

gavin bryars, contrebassiste et compositeur post-minimaliste

un avant-gardite de génie, metteur en scène et dramaturge.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 23:02

 

BakerBrosLiveColor

 

 

 

 

 

 

  http://a2.l3-images.myspacecdn.com/images02/122/44dfdd1342a5401e8bd4f4a3d1ca6885/m.pngBAKER-BROTHERS-Pic-3the baker brothers

 

 

  lien pour l' album: www. recordkicks.com/releases/time to testify

 

 

 

the baker brothers écument les scènes musicales et nos ondes radio depuis déja 10 ans, ils ont réalisé 6 albums, ils nous délivrent un funk débridé empreint d' explosivité, les lignes de basse, la voix enchanteresse et les sections de cuivre nous délectent bien longtemps aprés une écoute pourtant trés attentive.

les baker brothers c' est avant toute chose un noyau dur constellé ainsi,batterie, basse, guitare et saxo ténor, de ce canevas de base on peut aussi trouver des sonorités dues à la trompette, saxo baryton, orgue hammond, percussions et voix féminines. ils ont des influences musicales déclarées, à savoir ray charles, stevie wonder, david axelrod, james brown et brian wilson,le génie du rock à l'état pur revenu de l'enfer

un groupe  trés talentueux doté d' un jazz-funk trés percutant et enivrant, ils excellent en performances live et par la qualité des artistes invités, délectez-vous de l' ambroisie de ce nectar.

 

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 22:16

http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/154128_175452905814766_175452785814778_547254_2894328_n.jpg

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/276560_175452785814778_1963172432_n.jpg

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/263588_248122728547783_175452785814778_1062466_7565228_n.jpg

                              the strides est un groupe originaire de sydney, on peut les caractériser musicalement par des touches reggae prononcées, de l' afrobeat servi bien hot et des touches de hip-hop, leur deuxième album réclamation semble bien être l' album de la confirmation.

mené par un maître reggae en l' occurence roni ras et par un fidjien mc ltl gzeus, on les compare d' ores et déja sur un plan artistique à bob et damian marley, tony allen, barrington levy ou encore fela kuti, l'inspirateur en chef de l' afro-beat

ils ont forgé un son unique qui défie les poncifs du genre, avec un tel écrémage de talents placés dans ce groupe, les progrés s' avèrent incontestables et il faut rendre justice à ce petit label italien record kicks  d' accorder toute l' attention nécessaire à l' éclosion de ce groupe à la musique somptueuse.

 

 

  the strides:

 

morceau1 fresh lady club

 

morceau 2 storm clouds dub

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 17:11

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQyHg41bZQ57Z4iewbaJxihxJYnuFo0oRTchRmBLd0esX8vhTkR

http://www.2thegroove.com/wp-content/uploads/2011/04/VA-Smoove-presents-MO-RECORD-KICKS-Act-II_large.jpg

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRfwiZMwNurlEm6fFaLgicT-78jbD5BqpkKywu2LGeSI23XgtQH84VYYyqV&reload=on

                                             smoove presents mo' record kicks actII, il s' agit de la deuxième édition d' une compilation éditée par le label italien record kicks, excellent label au demeurant, ils ont notamment produit le premier album des the liberators, une formation afro-funk d' australie

le principe de cette compilation est de proposer une sélection exclusive de faces B et de remixes.

on retrouve aussi bien du deep-funk, de la soul, du reggae ou de l' afro-beat, l' homme qui se cache derrière cette sélection n' est autre que le dj/producteur/collectionneur  smoove, l' un des alter-ego du duo smoove & turell, on retrouve sur ce disque aussi nick pride & the pimptones,un groupe deep-funk et jazz dance

ce collectionneur en matière de vinyls souls n' a pas fini de vous émerveiller musicalement.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 16:14

http://www.recordkicks.com/var/plain_site/storage/images/artists/nick-pride-the-pimptones/8846-11-eng-GB/NICK-PRIDE-THE-PIMPTONES_large.jpg

http://www.jazzaction.co.uk/photo/pimptonesgroup.jpg

http://www.jazzaction.co.uk/photo/miscpics/Nick_Pride_and_The_Pimptones_(56).jpg

                                    nick pride & the pimptones est un groupe formé à newcastle en 2007, ils s' expriment musicalement dans un esprit deep-funk et jazz dance, nos musiciens sont aussi à l' aise au sein d' un univers intimiste que dans une atmosphère enfiévrée.

en 2009 ils se mirent à écumer les scènes musicales du royaume uni ou le funk est reconnu, les festivals à leur tour ont tendu les bras, ils collaborent régulièrement avec des chanteuses de jazz telles susan hamilton, zoé gilgy et roberts jess, comme remixeurs et producteurs ils font appel au talent de smoove, diesler et the renegates of jazz, ainsi leur son développé correspond parfaitement à leur vision musicale nous enchantant littéralement.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 14:44

http://userserve-ak.last.fm/serve/500/59829031/The+Liberators+band.jpg

http://www.recordkicks.com/var/plain_site/storage/images/releases/the-liberators/9839-1-eng-GB/The-Liberators_large.gif

http://musikplease.com/wp-content/uploads/2011/03/the-liberators-sydney.jpg

                                       the liberators est une formation afro-funk basée à sidney, ce groupe est sous le patronnage du célèbre gilles peterson, ils font appel à de vrais talents vocaux comme joj kuo qui a officié sous les ordres de fela kuti, l'inspirateur en chef de l' afro-beat

le résultat donne un mélange détonnant incroyable d' airs nouveaux afro-beat et funky-jazz prouvant la vitalité et la musicalité de ce groupe. leur album revient aux fondamentaux des années 70 concernant l' afro-beat, des guitares acérées, des percussions serties de cuivres imparables, leur spectre musical nous touche tout spécialement par une rythmique éprouvée et une envie réelle.

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 15:37

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRFk5Ps9CG00UhTNCjqYLKDcXbiU0avyBiDeyNsVy-wlY0TWWxt

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSmKm4aiTHASBxp0_KMS1aochYtsgcmI7zZb8Hx5HvHpHhUDzVCSg

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.medienkunstnetz.de/assets/img/data/3511/bild.jpg&sa=X&ei=tCeHToOCDcOatwfPkflM&ved=0CAsQ8wc&usg=AFQjCNERGl846z9eWKzggPuRhe8eWm9gXg

 

                              la monte young reçoit ses premières leçons de saxophone à 5 ans et fréquente une école de jazz à 15 ans, quelques années aprés il se produit avec don cherry et ornette coleman, il prend des cours de composition avec eric dolphy qui est un parfait inconnu avec qui il joue de la clarinette dans un orchestre classique. il découvre debussy, bartok et surtout webern, il compose ses premières pièces dodécaphoniques de 1956 à 1958, il découvre les travaux de john cage, le philosophe de la musique dite expérimentale

au séminaire de karlheinz stockhausen, le pape de l'électronique et spatialisation

il complète sa formation par deux années d' études ou on lui enseigne les techniques de création musicale à l' aide de sources électroniques, il abandonne le sérialisme et suit le travail expérimental de john cage, le philosophe de la musique dite expérimentale , il organise une série de premiers concerts dans le loft de yoko ono, une certaine idée de la radicalité exprimée en arts par la musique

l' impulsion est donnée à fluxus, mouvement ou les créations s' apparentent à de véritables happenings réunissant différentes pratiques artistiques. il compose en 1962 " the four dreams of china" et prend conscience du désir de construire des oeuvres musicales qui pourraient être jouées indéfiniment. avec marianne zazeela qui deviendra sa femme, ils mettent sur pied la première installation visuelle et sonore du nom de "dream house".

la musique qui est jouée est constituée de notes tenues pouvant être prolongées à l' infini, pour l' auditeur il s' agit de s' immerger totalement dans le son, une expérience aidant à la méditation, être autant à l' écoute de soi qu' à l' écoute des sons. en 1967 il rencontre pandit prân nath spécialiste du raga indien, il devient disciple en 1970 et le restera jusqu' à sa mort en 1996. en 1960 la mote young avec entre autres john cale, arpenteur d' une nuée de genres musicaux

fondent le collectif  "the theatre of eternal music" qui sera un terrain d' expérimentations pour les pionniers du minimalisme dont terry riley, un des fondateurs du mouvement minimaliste

ils quittent ce collectif et rejoignent andy wahrol ( la factory) avec son groupe the velvet underground, groupe de rock qui influenca tant et tant

la monte young collabore depuis avec une flopée d' artistes, il accorde ses pianos selon les principes de l' intonation juste, il étend ses concepts aux idiomes du blues et du jazz, un parcours exigeant pour une musique qui réconcilie l' écoute active et l' écoute de ses propres sensations en découlant, une expérience déroutante et envoûtante.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

  la monte young:

 

morceau1 les samedis de france culture

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 


 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Musicali la musique à découvrir daniel bonin
  • : Conseils d'un disquaire, espèce en voie de disparation, espèce à sauvegarder, son habitat : les sonorités du monde. Faire découvrir des artistes rares à la musicalité sans aucune autre. je possède une immense discothèque, n'hésitez pas à me demander pour tel disque ou mouvement musical vous intéressant. je compose aussi des poésies, avis aux amateurs et vive la musique, elle nous émeut nous éduque et fait partager WebJardinière : Isa Langella
  • Contact

Me contacter

Envoyez moi vos disques et maquettes pour une mise en avant...

Daniel BONIN

14 place Garibaldi

03000 Moulins

danielbonin1963@gmail.com

Rechercher

Partenaires

Jazz Radio  

Logo site

 

 

Emouvance                        Mathpromo

  mathpromo.jpg

 

VS COM               Xavier Chezleprêtre                         

vscom.jpg  

DiscMuseum                 Label Bleu

 

Traffic Musical

" class="popup" title="
">
  • " class="popup" title="twitter">twitter